En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus OK
Accueil Services & Transports Voyages Actualités Mon coup de gueule contre...
Conseil

Mon coup de gueule contre Blablacar

Publié il y a 1 an par thouhou, dernière mise à jour le 22/01/2018 à 16h19
Quelques conseils avant de se lancer dans le covoiturage avec la célèbre start-up car tout n'est pas rose.

J'ai connu Blablacar au temps de Covoiturage.fr à ses tous débuts quand l'esprit solidaire était au rendez vous et les gens qui adhéraient au réseau étaient animés de beaucoup d'empathie. Il est vrai qu'à ses débuts, le covoiturage, c'était avant tout un truc de jeunes et l'aventure avait commencé bien avant qu'Internet pénètre dans les foyers et bouleverse les relations humaines.

Grâce à l'apport de financements importants et une campagne médiatique de grande ampleur, la start-up s'est vite déployée. Aujour'hui, personne n'ignore son existence et même les esprits mal tournés ont vite compris l'intérêt à en tirer profit. Blablacar est à un tournant dans son développement. La concurrence des cars "Macron" lui a porté préjudice et la société cherche aujourd'hui à se diversifier dans les courts trajets ou, qui sait, peut-être dans d'autres services liés au transport.

Cependant les places sont chères et la réglementation a évolué. La start-up fait grincer les dents des taxis et VTC avec son nouveau service blablalines pour les courts trajets. Le domaine du transport est une chasse gardée et covoiturage ou pas, chacun est sur les dents. Blablacar essaye de se refaire une santé financière dans les trajets à moins de 30 kms profitant de sa notoriété mais face à une concurence redoutable. La partie va être dure à jouer. c'est quitte ou double.

C'est une application qui permet juste aux uns et aux autres de faire des économies.

Blablacar ne s'est pas développé pour permettre aux conducteurs de s'enrichir. À vrai dire les seuls réels bénéficiaires du système, ce sont les actionnaires de la société propriétaire de Blablacar. Il est important de le dire parce que ça peut expliquer certaines failles du système et surtout le refus de la société d'être plus rigoureuse quant à la sélection des conducteurs mais aussi des passagers.

La start-up de location de véhicule considère qu'elle fait confiance aux conducteurs et aux passagers et qu'elle recueille assez d'informations sur chacun pour un transport à moindre risque, ne pouvant pas garantir la sécurité totale. Même si le risque zéro n'existe pas, c'est archi faux, toutes les précautions élémentaires ne sont pas prises.

Face à cette légerté dans l'appréciation du risque de danger réel et à tous les niveaux, nous devons tous prendre nos précautions afin que le voyage se passe dans d'excellentes conditions. Le passager doit faire preuve d'une grande vigilance parce qu'il est le moins protégé.

 

Un conducteur peut annuler une prise en charge jusqu'à la dernière minute sans en subir la moindre pénalité financière.

J'ai conu une personne qui avait rendez vous à 6h du matin pour être un rendez vous boulot à 11h et la conductrice à annulé la course vers 2h du matin tout en étant disponible pour d'autres passagers en invoquant que ce n'était pas un déplacement loisirs mais professionnel.
La conductrice a été signalée et n'a subi aucune pénalité. En ce qui concerne la passagère, elle s'est retrouvée sans conducteur disponible ayant découvert l'annulation au matin et s'est résolue à prendre le train en arrivant avec beaucoup de retard. Le préjudice est énorme mais ce n'est pas le soucis de Blabacar.

Leçon à tirer: évitez Blablacar quand le rendez vous est important: boulot, avion à prendre, etc...

A ce jour, Blablacar n'a apporté aucune solution à ce problème. Le besoin de faire du chiffre, l'incite à ménager les conducteurs qui semblent être considérés comme des partenaires privilégiés. Et oui, le client n'est pas roi avec Blablacar.

Les passagers privilégient l'enregistrement automatique sauf que ça ne garantit rien du tout.

Il arrive que, pressé par le temps, vous devenez moins regardant sur le profil du conducteur et certains en profitent en proposant des trajets longue distance à des prix qui défient toute concurrence en optant pour le remplissage maximum sauf que ça vous l'ignorez, ces conducteurs n'ont pas de voiture ou plutôt avaient et n'ont plu et l'astuce consiste à profiter du court délai d'annulation du passager. Ils sont joignables à la dernière demi-heure, augmentant votre stress, vous donnent un rendez vous à un lieu où ils ne sont pas. Vous rappellent pour vous demander pourquoi vous n'êtes pas au rendez vous. Ils vous donnent un autre lieu parce qu'ils ont dû se déplacer pour récupérer un autre passager et vous demandent d'attendre à un point central et là le temps passe et le conducteur est injoignable, il simule un départ à vide parce qu'aucun passager n'était aux rendez vous donné et il empoche une partie de votre course. Il est difficile de justifier votre bonne foi surtout si le conducteur a pris la route avec un passager mais pour un petit trajet.
Tant que le conducteur sera privilégié au détriment du passager, on ne sera jamais à l'abri de ces dérapages que Blablacar minimise pour garder sa clientèle.

Le problème des conducteurs qui ont perdu leurs points et qui roulent quand même, ceux qui roulent sans assurance ou au volant d'épaves mettant tout le monde en danger et ceux qui ont bu ou pris des drogues et qu'à un contrôle routier de police, le conducteur est invité à suivre la police immobiliser le véhicule.
Que se passe t-il si le conducteur tombe en panne en plein milieu de nulle part et que son assurance ne prévoit pas de rapatriement. Des questions qu'on préfère esquiver et qui pourtant méritent une réponse.

Blablacar n'a pas les moyens de vérifier et rassure ses clients en avançant qu'elle couvre les risques avec leur assurance, rien n'est moins sûr au niveau des garanties parce que chacun est responsable et à vrai dire doit vérifier que le conducteur est bien en règle.
Le problème ne se posait pas à l'époque où tout ça se faisait de manière bon enfant.

Cette liste des points à surveiller n'est pas exhaustive. Je n'ai pas abordé certains faits divers (viol, vol, violence) pour lesquels, on ne peut pas faire grand chose. Blablacar avait mis en place une option qui permettait à des femmes de choisir une voiture réservée aux femmes. C'est triste d'en arriver là mais y a t-il de réelles solutions sécuritaires?

Peut-être mais elles rendraient l'activité non rentable, ne nous privons pas pourtant de soumettre des propositions allant dans ce sens :

  • multiplier les clients témoins payés pour tester les conducteurs,
  • exiger le contrôle technique,
  • pouvoir vérifier que le conducteur a bien assez de points pour conduire,
  • être plus exigeant sur le casier judiciaire,
  • etc...

Après avoir abordé le cas du passager, on se doit aussi de parler du conducteur. Nous avons tous su que des terroristes avaient utilisé le réseau Blablacar pour effectuer leurs déplacements en France.

Que se passe t-il dans ce cas si lors d'un barrage, la police intervient ? Comment le conducteur pourra se défendre ?

Là je parle de terroristes mais il en va de même si le passager est un clandestin ou s'il transporte des produits interdits. Imaginons que son passager est mineur, qu'il a fugué. Que se passe t-il en cas d'accident si les parents portent plainte pour détournement de mineur ?

Que doit faire le conducteur si le passager qui vient n'est pas celui qui a commandé ? Si on devait traiter chaque problème inhérent à un voyage peut être que Blablacar jetterait l'éponge et abandonnerait son projet. Internet a permi de vivre ses rêves et de réaliser l'impossible mais en chemin, on a oublié l'aspect juridique des choses et que certaines activités ne peuvent être menées que par des professionnels. Il en va pour Blablacar comme c'était le cas avec Uberpop et pour toutes les activités liées au transport de personnes...

À un moment donné, on ne peut pas faire ce qu'on veut sinon on tombe dans l'anarchie.

Auteur
avatar of thouhou
Blogueur depuis 10 ans associé à ma passion pour l'écriture et l'informatique. Je m'intéresse aux innovations technologiques, le fait politique, l'humanitaire et je m'évade dans la poésie. Je gère plusieurs blogs selon les thèmes.
Google +FacebookTwitter
Vous devez être membre de NBR pour être capable de poster ici. L'inscription est rapide et gratuite.
Derniers commentaires
reiji
9 mois

Très bon article, bien argumenté. J'ai vraiment apprécié la conclusion !
Se connecter

Mot de passe oublié ?

S'inscrire

J'accèpte la charte de NetBusinessRating

?>