OK En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus
netbusinessrating logo netbusinessrating logo
netbusinessrating
Créer un compte Connexion
Accueil Gagner de l'argent Services & logiciels E-commerce Traduire en EN
Accueil Services en ligne & Logiciels Finances & Emploi Actualités Les banques virtuelles : ...
wiki

Les banques virtuelles : comment çà marche ?

Comparatif
Explore
vous aide à
gagner de l'argent
en ligne
netbusinessrating.com
Les banques virtuelles (comme Paypal) sont un moyen sûr d'effectuer et de recevoir des paiements en ligne sans avoir à donner ses informations bancaires à chaque fois.

Afficher le sommaire

Qu'est-ce qu'un service de paiement en ligne ?

On les appelle banque virtuelle, service de paiement en ligne ou bien encore e-ccurencie, mais que comment fonctionnent donc ces sites ?

Oui, ce sont bien de "simples" sites, à partir desquels vous pouvez envoyer ou recevoir de l'argent une fois que vous y possédez un compte. Ils possèdent l'énorme avantage de ne nécessiter, pour se faire payer, que la divulgation de votre adresse mail. Bien entenu celle avec laquelle vous aurez ouvert votre compte. Pas de code, rien. Tout est ultra sécurisé et donc le paiement en ligne grâce à leurs services et bien plus simple et pratique que par carte de crédit ou autre.

Grâce à ce procédé, seule la banque virtuelle requiert vos coordonnées bancaires. Elle ne les transmet à personne. Vous recevez un identifiant lors de votre inscription. C'est cet identifiant (votre adresse mail) que vous donnerez aux sites rémunérateurs ou payants.

Principe de la banque virtuelle :

services de paiements en ligne, paypal like

Attention : les banques virtuelles prélèvent une petite commission à chaque transfert d'argent. Et oui, il faut bien qu'elles gagnent de l'argent quelque part.

 

Comment s'inscrire ?

Pour cela il suffit de vous rendre sur l'un des nombreux services monétiques existants : le plus connu, celui que je vous conseille car il est le plus utilisé, c'est Paypal (PP). Mais vous pourrez peut être avoir besoin d'autres portes-monnaies électroniques (encore une autre de leur appellation) : Skrill (le nouveau nom de MoneyBookers), Neteller, Payza (qui a absorbé AlertPay), PerfectMoney, HiPay, Payoneer... Voici d'ailleurs un article (en anglais) sur les alternatives montantes à PP.

Il vous faudra peut-être avoir un compte dans diverses web-banques car selon les sites que vous allez utiliser pour acheter des biens, ou bien pour gagner de l'argent sur Internet, tous ne proposent pas Paypal. Dans le milieu du web rémunéré par exemple, Payza est souvent demandé. Mais cela n'est pas un problème, vous pouvez être "client" d'autant d'e-banques que vous voulez. C'est pareil que pour les banques réelles.

Vous n'êtes pas obligé de donner vos informations bancaires à l'ouverture d'un compte, vous pouvez attendre le temps que vous voulez pour les donner. Mais bien sûr, pendant ce temps, vous ne pouvez pas transférer d'argent vers votre compte bancaire réel.


Le fait de donner vos précieuses informations bancaires demande un délai de traitement qui est parfois payant. Paypal demandait 1,50€ par exemple pour cette action quand je m'y suis inscrit. Mais je ne sais pas si c'est encore le cas. Mais comme il est devenu bien compliqué de se passer de ces banques alternatives, cette somme parait bien modique. Et puis, il me semblait bien que cette somme était ensuite remboursée. Elle servait juste à tester le compte.

Le marché est dominé par PayPal. Ce quasi-monopole est compliqué à contrecarrer car beaucoup de sites ne propose que PayPal comme solution de paiement de ce type. C'est particulièrement vrai en Europe et pour les sites francophones.

PayPal fonctionne très bien et possède un système ultra-sécurisé. Dans ces conditions, il n'y a pas de raisons pertinentes de choisir une autre banque virtuelle.

 

Pratiques mais pas gratuites !

Toutes les banques en ligne sont payantes d'une manière ou d'une autre. La plupart utilisent un système de frais (fee en anglais) sur chaque transaction. Ces frais sont en général de l'ordre de quelques % du montant de l'achat. Ils sont la plupart du temps uniquement payés par le vendeurs. À ce tarif variable s'ajoute souvent un taxe fixe. Il me semble que pour Paypal par exemple celle-ci est de 0.25€ par transaction (oui, je viens de vérifier).

Il est difficile de trouver un comparatif à jour des différentes e-currencies car leur conditions varient assez souvent. Ce sera peut-être le sujet d'un prochain article sur NBR ou pourquoi l'objet de la crréation d'un nouveau comparatif. Note : c'est fait, le voici !

Tarifs paypal au 16 septembre 2013 :

Auteur
avatar of adminNBR
Entrepreneur et fondateur de netbusinessrating
Google +LinkedIn
Derniers commentaires
Vous devez être membre de NBR pour être capable de poster ici. L'inscription est rapide et gratuite.