OK En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus
netbusinessrating logo netbusinessrating logo
netbusinessrating
Créer un compte Connexion
Accueil Gagner de l'argent Services & logiciels E-commerce Traduire en EN
Accueil Travail à domicile Travail à domicile Actualités Rifft : une start-up fran...
Enquête

Rifft : une start-up française qui se finance de façon opaque avec Multiwinplan

Derrière le bel étendard de la french-tech se cache parfois du grand n'importe quoi. C'est le cas avec le fumeux Multiwinplan : un site de crowdfunding créé dans le but de financer des produits high-tech en échange de revenus passifs.

Afficher le sommaire

Rifft : de la start-up et ses objets connectés tendances...

À première vue la start-up niçoise Rifft a tout d'une success-story annoncée : 3 produits high-tech phares en conception ou production dont l'un d'eux, le bracelet de connecté CT BAND a même gagné un prix au CES 2017 de Las Vegas. Grâce à cette distinction, le CT BAND a été mis en avant sur de grands médias nationaux : RTL, BFM Business, 01.net, et même internationaux comme Digital Trends. Assurément un joli coup de com' !

On s'en doute, produire des gadgets hi-tech à un coût élevé, on imagine donc que c'est pour cette raison que Rifft à lancer plusieurs opération de financement participatif comme sur crowdfunder.com et GoGetFunding. Ces deux campagnes ont eu du succès puisque plus de 500 000 euros ont été levés en 2015.

Seulement cela n'a pas sembler suffire puisqu'un autre site a proposé un plan de financement participatif pour financer les produits de Rifft : Multiwinplan. Comme vous pouvez le voir sur la fiche NetBusinessRating de MultiwinPlan, nous classons pourtant ce dernier comme étant un MLM car sa structure en est bien plus proche que de celle d'un site de crowdfunding.

 

... à un site de financement participatif opaque...

MultiWinPlan est un site de crowdfunding qui n'a rien trouvé de mieux que de coupler cela avec une matrice (ou un ponzi, appelez ça comme vous voulez). Du coup on peut gagner de l'argent en grande partie grâce au parrainage, l'acte de soutenir un projet de crowdfunding n'étant que le prétexte.

Jusque là pas grand chose de neuf, ça fait débat sur NBR, les blogs de MLM trouvent que c'est top (aveugles, comme d'habitude) et les quelques forums orientés finance qui en parlent dénoncent l'arnaque au ponzi dès sa parution : cBanque, actufinance.fr.

Ça ne fait pas trop de bruit car on en parle presque que dans le secteur du MLM où tout est toujours l' "opportunité de l'année". Nous avions classé le site en douteux depuis longtemps et depuis quelques jours nous l'avons classé au statut arnaque, à juste titre.

Le site Multiwinplan est géré par une société anglaise du nom de Work Will & More, basée à Londres, d'après ses mentions légales. Pour générer un revenu passif, Multiwinplan ne propose étonnamment de financer que les 3 produits de la société Rifft : https://multiwinplan.com/fr/campagnes/

Pourquoi une société comme Rifft irai se mettre dans un business aussi foireux que Multiwinplan, obscur "club privé de souscripteur" ? La réponse n'est pourtant pas tellement cachée.

 

Voici ce qu'on peut voir sur youtube dans une vidéo nommée : MultiWinPlan présentation Lucas Goreta / Miami Nov2016

Le schéma présenté sur cette vidéo de promotion à 15mn18 dit tout : https://www.youtube.com/watch?v=FkSyA6GlsBg

 

... créé par le PDG de Rifft lui-même...

Quand on cherche à en savoir plus sur la boite qui gère MultiwinPlan, à savoir :
Work Will & More
20-22 Wenlock Road
London N1 7GU
United Kingdom

On peut voir que cette adresse est celle d'une entreprise qui loue des bureaux virtuels / boites postales virtuelles. L'adresse dans le footer de cette agence spécialisée dans la location de bureaux virtuels : https://www.londonpresence.com/

C'est bien la même !

Sur LinkedIn c'est encore plus clair :
https://fr.linkedin.com/in/l-goreta-b6517b4b

Lucas Goreta, CEO de WWM Limited : Work Will & More

Lucas Goreta possède heureusement un autre profil pour se présenter en tant que PDG de Rifft : https://www.linkedin.com/in/lucas-goreta-128496136

 

... et pourtant aujourd'hui sans existence légale !

WWM représente en réalité la société WORLD WEB MARKETING LTD et non pas Work Will & More, notez que ce sont les même initiales. la preuve ici : https://beta.companieshouse.gov.uk/company/09327303

Qui est l'unique dirigeant mentionné : Lucas Goreta 
https://beta.companieshouse.gov.uk/…/NKf0aF31m…/appointments

Et le meilleur pour la fin : cette société créée en 2014 (comme Rifft) est .... : dissoute !
Company status
Dissolved
Dissolved on
10 May 2016

 

Qu'en est-il réellement derrière la façade de Multiwinplan ?

C'est en réalité la société Rifft elle-même qui reçoit l'argent et paye les souscripteurs du club privé comme le montre l'aperçu ci-dessous, envoyé à ma demande par l'un des participants.

paiement multiwinplan rifft

On se retrouve donc avec un site qui enfreint une nombre de loi colossal sans s'en préoccuper plus que cela : mentions légales fausses, entité dissoute, plan obscur, financement participatif sans acquisition du label...

Bref, il est bien dommage de ternir l'image d'une start-up prometteuse par ce qui semble n'être qu'un simple appât du gain : effectivement Multiwinplan affole les gogos en mal d'opportunité du sciècle à se mettre sous la dent. Vous noterez que je n'aborde pas dans cet article les produits de Rifft, qui n'en sont pas le sujet.

Le retard à l'allumage des projets - la mise en vente initialiement prévu fin 2016 du CT BAND n'aura pas lieu avant quelques mois voir même juin 2017 selon le dernier numéro papier de Science-Et-Vie qui cite le bracelet connecté dans ses technofolies - ne font que renforcer le doute quant à la capacité de Rifft a réellement tout mettre en oeuvre pour sortir ses produits et ne pas seulement profiter de l'effet d'aubaine que représente Multiwinplan grâce à la notoriété acquise suite au plan de communication remarquablement réussi suite au CES de Las Vegas. On notera cependant que le bracelet est enfin disponible en pré-commande sur Amazon.

Auteur
avatar of adminNBR
Entrepreneur et fondateur de netbusinessrating
Google +LinkedIn
Derniers commentaires
13/02/2017 à 17h49
En s'attachant à montrer la volontaire opacité qui entoure le montage, les libertés prises avec la réglementation française et l'aspect pyramidal des rémunérations versées jusqu'à présent, l'article est clair et reste clément. Il y aurait en effet beaucoup à dire sur les produits, le plan de communication et la personnalité des promoteurs .
Espérons que cet article fera réfléchir ceux qui ne se sont pas encore lancé dans le business MultiWin
Bravo91 | membre
16/02/2017 à 08h33
Bonjour Lucas,
Tu as quelques liens erronés qui conduisent vers Facebook
adminNBR | admin
16/02/2017 à 21h36

En réponse à Bravo91 :

Salut, oui à l'origine j'avais commencer à rédiger l'article sur Facebook, d'où les liens qui y passent. Mais il suffit de cliquer sur continuer pour y accéder ;)
Bravo91 | membre
16/02/2017 à 23h08

En réponse à adminNBR :

Pas de soucis pour moi ;-)
Je pensais aux personnes qui "savent parler" de Multiplan mais qui ne sont pas débrouillards avec des liens ;-)
athome | modo
19/02/2017 à 20h50
Lucas Goreta (?), dirigeant de la société suisse First Diamond (présenté comme un fonds d?investissement, condamné en 2007 à 18 mois de prison avec sursis et 5 ans d?interdiction de gérer)... Mais allo quoi !?
adminNBR | admin
20/02/2017 à 16h32

En réponse à athome :

Ah oui quand même ! Ceci explique cela... Vous croyez qu'il y a encore des gens assez fou pour investir un centime dans ce business ??!
Bravo91 | membre
20/02/2017 à 17h14
Je ne suis pas certain, que les pseudos leaders complices avertissent leurs filleuls du passé du CEO ;-)
Je crois que les investisseurs partiraient en courant et fini les commissions.
D'autres diront, qu'il a payé pour ces "erreurs" et qu'il s'est refait une virginité ;-)
20/02/2017 à 19h36

En réponse à Bravo91 :

C'est encore plus simple : ça n'était pas sa faute.
Extrait de la séance de questions / réponses du 16 mars 2015 :

Question : Vous auriez été condamné en 2007 dans un Fonds d?investissement en Suisse où vous auriez écopé de 18 mois de prison avec sursis ?

Réponse : Je suis un créateur et un chef d?entreprise depuis 1987, cela fait un bail, je dispose aussi de sociétés d?investissement au Luxembourg en Suisse et BVI. En tant que chef d?entreprise, il arrive qu?on ne contrôle pas tout, pas plus qu?un maire qui se fait condamner pour un accident dans sa commune. Si je dispose aujourd?hui d?une infrastructure européenne et américaine, ce n?est effectivement pas pour autre chose que le but que vous avez exposé et dont le modèle économique est absolument cohérent. Pour info je suis également auteur de 15 brevets internationaux dont vous trouverez la liste auprès de l?office européen des brevets (http://www.epo.org/). Je ne suis absolument pas interdit d?exercer ni de diriger une entreprise.
Bravo91 | membre
21/02/2017 à 22h25
Voir sur : http://www.cbanque.com/forum/showthread.php?26441-Financement-participatif-MultiWin-Plan

"Et les émetteurs, ravis de trouver une apporteuse d'affaires aussi dévouée, n'étaient pas connus pour être des financiers des plus sérieux. Ainsi Lucas Goreta, dirigeant de la société suisse First Diamond, présenté comme un fonds d'investissement, avait été condamné en 2007 à 18 mois de prison avec sursis et 5 ans d'interdiction de gérer. « Il n'y a eu aucun placement. L'argent a seulement servi à payer des frais et à rémunérer les apporteurs d'affaires », s'insurge Me Sutre pour la partie civile."

J'ai lu aussi que JCAD prétendait que c'était un homonyme !!!!!!
Rifft | membre
03/03/2017 à 16h31
Administrateurs de NBR, JeanVignes, JeanPierreAlias, Bravo91, athome et Funkytown,

Le Président Directeur Général de Rifft invite les personnes nommées ci-dessus - par leur nom ou pseudo - au siège de la société pour vous rencontrer et vous exposer à la fois son fonctionnement et ses réalisations dont vous semblez douter.

Il est tout à fait normal d?émettre des doutes vis-à-vis d?une entreprise qui réussit et de son innovation tant technique que financière.

Dans cet esprit, l?initiative a été prise, de laisser chacun de vous juger par vous-même ce que nous accomplissons.

Dans l?attente de votre réponse,
La société Rifft.
Bravo91 | membre
03/03/2017 à 20h04
Bonsoir Monsieur Le Président Directeur Général de Rifft,
Vous avez du voir toutes les méfiances qui sont énumées sur ce forum.
Je crois comprendre que vous êtes un homme qui relève les défis, du moins, c'est de cette manière que vous sembler vous présenter.
Vous comprenez bien que je ne vais pas traverser la France pour voir ce que vous n'avez jamais démontré
Je vais donc vous proposer 3 défis que vous avez tout loisir de partager avec tous les participants (frileux ou pas) de ce forum.
1- démontrer que votre entreprise et de ses sous business sont en phase avec les lois françaises et autres pays européens. Je crois que pas mal de craintes ont été ici énumérés.
2- créer une vidéo de votre bracelet CT Band, où votre produit phare fonctionne de manière totalement indépendante (hors d'un bloc de bois ou d'un poignet à rase d'une manche). C'est une vidéo qui pourrait être partagée sur votre chaîne et qui rassurerait vos clients sponsors.
3- mettre à la disposition des principaux journalistes IT (pas de journalistes de secondes zones, désolé pour eux), quelques jours durant, un exemplaire de votre bracelet CT Band, afin qu'ils en fassent une analyse indépendant.
Il n'est pas interdit que je rajoute un ou plus de défis s'il me viennent dans les prochaines heures.
D'avance, je vous remercie de relever ces quelques petits défis qui ne devraient pas être compliquées pour vous.
adminNBR | admin
04/03/2017 à 17h11
Je rejoins l'avis de Bravo91.
04/03/2017 à 18h44

En réponse à Rifft :

Invitation fort aimable, mais inutile : soyez certain que nous avons parfaitement compris le fonctionnement de la société.

Si vous voulez clore le débat définitivement, c'est très simple : la première CT BAND est sortie des chaînes de fabrication depuis 7 mois. Indiquez moi simplement où je puis m'en procurer une, même dans une boutique étrangère ce ne sera probablement pas un problème.
Bravo91 | membre
07/03/2017 à 08h22
Si vous retournez réécouter la dernière conférence du complice de Multiwin à la minute 01:01:06 (https://www.youtube.com/watch?v=a7DgeWs82l8), vous comprendrez à quelle promesse le Président Directeur Général de Rifft à laissé ce message.
Bravo91 | membre
14/03/2017 à 11h57
Sauf erreur de ma part je n'ai toujours pas vu de vidéo montrant le CT Band en fonctionnement de manière totalement indépendante !
Vous devez être membre de NBR pour être capable de poster ici. L'inscription est rapide et gratuite.
Connexion
Créer un compte

J'accepte la Charte de netbusinessrating